Arts de guerre et de grâce : les costumes de lumière

L’escrime et la lutte ont comme tous les arts martiaux, un lien avec le spectacle. Entre les écoles d’escrime (Fechtschulen) et le théâtre, il s’agit de proposer ici des sources possibles d’inspiration pour nos « costumes de lumière », des vêtements mêlant inspirations historiques issues de la comedia dell’arte et des livres de combat, à endosser lors de nos représentations publiques.

Jacques Callot (1592-1635) : Balli, Gobbi et Bohémiens…

Evidemment, les costumes peuvent être inspirés par ceux représentés dans les ouvrages qui nous intéressent : ceux de Talhoffer, de Mair, de Meyer et de Girard Thibaut… déjà présentés ici : http://reght.wordpress.com/sources/motus-images-et-codification-du-mouvement-xive-xviiie-siecles/

Rajoutons cette illustration de la salle d’armes de Leiden par Jacob van Swanenburgh, à la fin du XVIe siècle. Un cadre rêvé pour notre pratique…

%d blogueurs aiment cette page :